Philosophie de l'école

L'enseignement dispensé est basé sur l'autonomie du pratiquant.

Le professeur ne se prend pas pour un maître incontestable, ni pour un champion et encore moins pour un gourrou (cf. l'article sur la notion de maître sur l'onglet "blog" de ce site). Il montre les choses et donne des explications afin de mieux faire comprendre les principes régissant les styles de gong fu pratiqués. Il est là pour répondre aux questions posées, même si certaines réponses seront trouvées par le pratiquant lui-même au cours de sa progression.

L'élève se doit d'adopter une attitude de respect d'autrui. Cela passe par une écoute attentive, une hygiène irréprochable (attention aux ongles trop longs, aux odeurs de parfum trop imposantes, aux vêtements sales, au port de bijoux). Il convient d'arriver à l'heure et de prévenir lorsqu'on ne peut participer aux entraînements.

Seul l'élève est en capacité de s'améliorer lui-même. Cela signifie que personne ne peut faire les efforts à sa place. Cela signifie aussi qu'il doit être clair et sincère : pourquoi pratique-t-il les arts martiaux ? Quelles sont ses attentes ? Il doit savoir s'entrainer seul et ne pas se rendre dépendant du professeur. Pratiquer ne peut se résumer à suivre quelques heures de cours par semaine. Cela exige au contraire de s'exercer à la moindre occasion, de mettre en application tout ce qui aura été enseigné.

 

Selon nous, le gong fu n'est ni un sport (pas de compétition, pas de spectacle) ni un loisir (une activité pratiquée pour la seule détente, comme passe-temps). Ce n'est pas non plus une discipline obsédée par l'efficacité martiale, la self-défense.

C'est une pratique complète, qui doit permettre de se connaître soi-même. Elle fait intervenir les dimensions physiques, mentales et énergétique de la personne. Négliger un de ces aspects, c'est assurément manquer quelque chose.

 

Nous recherchons donc des étudiants motivés, sans illusion sur les arts martiaux (oubliez le cinéma, oubliez la soupe new age, oubliez les rêves de toute puissance et de gloire) souhaitant pratiquer un gong fu authentique et complet. En rejoignant notre club, vous ne trouverez ni un groupe d'intellos cantonné dans la théorie, ni un groupe de bagareurs ou de partisans de l'auto-défense entretenant un rapport malsain à la violence. Ouverture d'esprit, assiduité, goût de l'effort, sens de l'autocritique (connaître ses points faibles mais aussi ses points forts) et sens de l'humour : voilà ce qui doit animer un pratiquant d'arts martiaux chinois selon nous.

 

 

 

Les commentaires sont clôturés

Date de dernière mise à jour : 06/08/2017